Au-delà du corps

Essai à partir de la Taittîrya Upanisad

Voyage à Madras raconté par Béatrice Viard.


Au-delà du corps

Essai à partir de la Taittîrya Upanisad

Voyage à Madras raconté par Béatrice Viard.


« Au-delà du corps » est un ouvrage collectif, transcription par l’équipe de « Présence d’esprit » d’un stage co-animé par T.K.V. Desikachar et Peter Hersnack à Chennaï en février 2004.

 Desikachar présente à sa manière la symbolique des « 5 corps de l’oiseau » exposée dans  un texte célèbre, la taittirīya upanisad, que Peter met à l’épreuve de la pratique de yoga.

5 corps, pour rencontrer, en nous, dans notre propre corps, cet « au-delà du corps » qui nous habite et qu’il nous arrive d’incarner.

EXTRAITS

« Qu’est-ce que je dois laisser, lâcher à chaque instant pour rester dans cette disponibilité, pour être là ? » p21

« Le yoga peut être défini comme la possibilité, avec ce qu’on est, de prendre appui sur ce qui est. Si l’expir peut simplifier la relation entre ce qu’on est et ce qui est, l’inspir peut permettre que quelque chose s’ouvre dans cette relation. » p 23

 « En général, mettre librement en relation le côté gauche et le côté droit a pour effet d’ouvrir la perception. Après un exercice de ce genre, il est possible d’avoir un regard périphérique et focalisé à la fois, sans qu’il y ait contradiction entre les deux. » p 59

 « Comment garder cet espace ouvert – entre expérimentation et vérification – pendant qu’on pratique ? Qu’est-ce qui nous guide dans l’exploration de la relation entre support et souffle ? C’est l’enseignement, mais c’est aussi en gardant ouverte cette relation qu’on arrive à comprendre comment l’enseignement nous concerne. Comment il peut nous rendre libre. » p.78

«  Il y a une différence (...) entre deux façons d’expirer. Dans l’une, on laisse aller le souffle, comme pour dormir, pour mourir, pour dire « d’accord », pour lâcher. Dans la deuxième, on reste où on est, au monde, (...), et l’on accepte que quelque chose se retire. Ce expir (...) ouvre un espace qui permet la conscience de la différence entre moi, ici et maintenant, et quelque chose d’autre qui me porte. C’est aussi l’espace pour l’altérité dans la relation à l’autre. » p. 139

« Si un enseignement passe entre deux personnes c’est quelque chose de ce souffle profond qui passe. Si les mots nous parlent, c’est parce qu’il y a quelque chose, dans les mots, de ce souffle de vie, qui transmet un peu de l’être de la personne. » p. 154


  • Titre: Au-delà du corps
  • Auteurs: T.K.V. Desikachar, Béatrice Viard & Peter Hersnack
  • Editeur: Les Cahiers de Présence d’Esprit
  • Revue: Cahiers De Presence D'esprit
  • ISBN: 295174997X
  • Publié: 2007

  Date : 28 mai 2017

 

Contactez-nous

Intéressé-e par l'association "Art of Yoga - Peter Hersnack" ? N'hésitez pas à nous faire part de votre demande ou de toute question.

Contact

Mentions légales

© 2017 Art of Yoga - Peter Hersnack